Les cenotes

cenote du YucatanJouant un rôle vital pour les Mayas dans cette contrée sèche, le « cenote » était aussi un lieu de culte.

Les Mayas considéraient ces puits comme un moyen de communication avec les dieux de l’infra-monde, le gouffre représentant une bouche. Ils étaient utilisés comme réserve d’eau douce, mais aussi comme lieu de culte dans lesquels étaient jetées des offrandes ou des victimes sacrificielles.

Les cenotes sont des trous d’eau en pleine forêt. Ils sont produits par un phénomène de dissolution et d’effondrement des terrains calcaires situés au-dessus d’un réseau souterrain de grottes et rivières.

Ce sont des formations géologiques typiques de la Péninsule du Yucatán, qui forment ainsi des puits naturels, parfois de grande taille.

Dans certains, on trouve de l’eau douce en surface et de l’eau salée en profondeur. Entre les deux c’est une zone trouble où les eaux se mélangent, appelé « haloclime » ce qui provoque un changement de température brusque appélé l »thermoclime ».

De ces cenotes partent des rivières souterraines, parfois de plusieurs kilomètres de long. Les entrées sont magnifiques, garnies de concrétions, stalactites et stalagmites.

cenote du YucatanCes lieux sont propices pour la plongée souterraine. Il faut posséder un brevet de plongée sous-marine pour y participer. Les plongeurs y découvre de véritables colonnes de cathédrale sous l’éclairage de leurs lampes. On peut y aller aussi juste pour nager ou faire de la plongée libre.

Tous sont différents, certains sont à dominante blanche, d’autres de couleur ocre, mais ils ont en commun une eau tiède et cristalline.